Minimalisme : s’habiller responsable sans y laisser un bras

imade couverture de l'article sur comment s'habiller responsable

On aimerait tou(te)s pouvoir faire notre shopping chez des marques éthiques, pourtant laisser un oeil ou un bras à la caisse n’est pas non plus notre objectif principal. Alors, comment s’habiller responsable sans que cela nous coûte trop cher ? Comment faire la transition entre fast-fashion et consommation responsable ?


Pourquoi s’habiller responsable ?

Consommer plus responsable est un choix à faire, pour soi et pour l’environnement. En effet, aujourd’hui les scandales autour de la fast-fashion sont réguliers : l’usine Rana Plaza qui s’effondre sur ses travailleurs au Bangladesh en 2013, des réfugiés syriens mineurs qui travaillent 12h par jour pour 1€ en Turquie (pour de grandes marques telles que Zara, Mango ou Marks & Spencer’s), ou encore cette femme qui a retrouvé une souris morte dans la couture de sa robe.

La fast-fashion est donc synonyme de collections de vêtements différentes toutes les 2 semaines, d’exploitation humaine, de salaires ridicules, de pollution. J’essaye ainsi depuis quelques mois de réduire voire de supprimer mon recours aux grandes enseignes pour des alternatives. L’idée n’est pas de me priver de faire un achat qui me fait envie mais plutôt de changer ma façon de voir les choses, je vous explique tout dans la suite ;).

Citation de Lucy Siegle sur le coût de la fast-fashion et inciter à s'habiller responsable

Les réflexes à adopter pour s’habiller responsable ET bon marché

Adopter une nouvelle façon de penser

 » Ai-je vraiment besoin de cette robe ? Ou de ce pull ?  » Voici comment je limite grandement mes achats inutiles depuis plusieurs mois maintenant. L’idée est de toujours faire des achats réfléchis. Ce n’est pas « mal » de consommer, surconsommer par contre, c’est une autre paire de manches (haha manches, on parle d’habits, je suis hilarante). J’évite aussi de rentrer trop souvent dans des enseignes qui me donneraient envie d’acheter quelque chose d’inutile de type Zara ou Uniqlo : j’adore le style de leurs vêtements mais je n’en ai pas besoin, alors je fuis !

Je ne me prive pas pour autant, je réfléchis ! 😉 J’ai donc effectué un inventaire de mon dressing (ça m’a pris 2 jours pour tout sortir, voir et re-plier… Hum), donné à des associations ce que je ne portais plus ou mis en vente sur Vinted. Cela m’a permis de savoir quelles sont les choses que je peux parfois acheter, comme des robes, et celles où c’est hors de question, les t-shirts.

Enfin, la dernière chose à conserver à l’esprit est que si on est plus minimaliste, alors on peut se permettre de consommer légèrement plus cher. Cela ne veut pas dire qu’on devra forcément dépenser 150€ dans une robe, non. Simplement, plutôt qu’un article à 20€ chez Etam 3 fois dans le mois, autant en dépenser 60 pour un bel article dont on a plus besoin.

Se tourner vers les enseignes de seconde main

Pour acheter, j’essaie le plus souvent de me tourner vers la seconde main. Quand je dis seconde main, je ne parle pas des magasins de vintage où on trouve uniquement des trucs trop grands ou datant de Mathusalem à grand renfort de dentelles anglaises et velours côtelés… On peut avoir du style et consommer responsable ! De plus, la plupart du temps, le seconde main est très abordable.

Vinted

Mon premier stop, c’est Vinted. Quand je vois un article qui me plaît dans une vitrine de fast-fashion je me dis qu’il y en a sûrement un de très similaire déjà en vente sur Vinted. J’ai récemment acheté un petit sac sceau Mango pour 8€ alors qu’il était à 30€ dans la vitrine quelques mois auparavant. Top, non ? L’avantage de cette application est aussi que certains articles sont ultra faciles à trouver comme les converses par exemple.

Les enseignes de vintage

Oui oui, certaines enseignes de vintage valent vraiment le coup. Il suffit de réussir à trouver lesquelles. Pour le moment, je n’ai trouvé qu’une seule boutique de vintage physique dont les vêtements me plaisent, il s’agit de Le Coffre, boulevard de Batignolles à Paris 8. J’y ai déniché cette jolie robe verte pour 49€. Apparemment il y a d’autres boutiques de cette enseigne dans Paris.

Il existe aussi des enseignes de seconde main en ligne à tester ! Parmi elles :

Robe vintage achetée chez Le Coffre par Nature and I pour s'habiller responsable

Dénicher de petites marques éthiques

Quand mon budget ne me permet pas de renouveler ma garde-robe avec des pièces de belles marques éthiques, il reste encore les jeunes marques responsables ;).

J’ai récemment déniché la marque Lucy & Yak grâce à l’influenceuse londonienne Mind Body Bowl. Leur spécialité ? Les salopettes en coton bio faites à la main de façon éthique. Alors non, elles ne coûtent pas 30€ comme chez H&M, mais elles n’en coûtent que 50 et vu la différence de gestion des responsabilités entre les deux marques, j’ai choisi mon camp !

Pour les sous-vêtements, il existe la marque Organic Basics qui propose des sous-vêtements en Tencel ultra doux et au prix abordable.

©Lucy and Yak

Quelques ressources pour s’inspirer

Comme rester dans le droit chemin et réussir à ne pas céder à la tentation est parfois complexe, une autre bonne pratique à mettre en place est de suivre sur les réseaux sociaux des gens qui n’incitent pas à la surconsommation et prônent la consommation responsable. Si on triait nos follows Instagram et Youtube ? Voici quelques exemples de personnes à suivre pour s’inspirer et se motiver :

  • Chloe Kian, d’origine suisse, elle est influenceuse mode éthique sur Instagram ainsi que sur Youtube.
  • Sarah Therese, canadienne mère de 3 enfants, prône l’achat de seconde main et le minimalisme sur Instagram et Youtube.
  • Mango and Salt, française expatriée à Amsterdam, parle très régulièrement de ses découvertes slow fashion sur son blog et Instagram.

Et vous, comment faites-vous pour vous habiller plus responsable ? J’espère que mes petites astuces vous aideront à voir qu’un simple petit changement de façon de penser et de bonnes adresses font toute la différence, sur votre porte-monnaie comme sur la planète.

image pinterest de l'article s'habiller responsable pour pas trop cher
image pinterest de l'article s'habiller responsable pour pas trop cher
image pinterest de l'article s'habiller responsable pour pas trop cher
Vous avez aimé ce sujet ? Partagez pour le faire connaître !

Laisser un commentaire